+33 (0)6 61 11 92 24 info@callunacom.fr EN | DE

L’Oréal rachète Logocos (marques Logona et SANTE), on fait quoi maintenant ?

08/2018
Warning : cet article peut contenir des traces d’avis très personnels

LOGONA et SANTE rachetés par l’Oréal….Quand j’ai appris le 02/08 le rachat du groupe LOGOCOS (marques LOGONA et SANTE) par le mastodonte l’ORÉAL j’en ai renversé mon café: Incrédulité… amertume… déception…

Comme l’a dit Heinz-Jürgen Weiland, Ancien Responsable de Recherche et Développement de Logocos et donc de Logona et SANTE (et aussi ancien conseiller scientifique du BDIH) en apprenant la nouvelle:

«Naturkosmetik… Quo Vadis ? » (Cosmétique naturelle et bio : Où vas-tu ?)

Logona fait partie des marques historiques, pionnières de la cosmétique naturelle et bio en Allemagne, mais aussi au niveau international.
L’histoire du laboratoire Logona (et celle de SANTE, plus récente) est étroitement liée à l’historique de la « mouvance bio » en Allemagne.

Fondé en 1978 par par le naturopathe Hans Hansel, le laboratoire était en 1998 également parmi les fondateurs de la première charte de cosmétique naturelle («Cosmétique Naturel Contrôlé», cahier des charges BDIH).
Précurseur depuis sa création et innovant par nature, le laboratoire était notamment aussi à l’origine de nombreuses innovations, entre autres de la première coloration pour cheveux 100 % végétale, du premier soin visage anti-âge certifié «cosmétique naturelle » et de la première gamme de shampooings avec des tensioactifs à base de sucre…
Et dispose d’un savoir faire très spécifique de formulation sans aucun conservateur de synthèse (même les plus doux, ceux autorisés par les différents cahiers de charge en cosmétique naturelle et bio).

Avec les marques historiques, «les piliers» qui font de la cosmétique naturelle et bio depuis des lustres comme Weleda (90 ans) Dr. Hauschka (50 ans) et Lavera (30 ans) Logona (40 ans) fait partie de ces marques qui faisaient preuve d’un engagement militant et d’un investissement sans faille pour faire avancer la cosmétique naturelle, l’agriculture biologique, le sourcing éthique, et le respect de l’humain, de l’animal et de l’environnement, en général.

Et tout cela…bien avant que ce soit à la mode et que d’autres marques rejoignent le mouvement, souvent principalement motivées par d’autres facteurs et souvent aussi teintés d’approches de « greenwashing ».

Et voici donc le coup de massue, L’Oréal, grand groupe industriel qui fait partie des plus grande fortunes du monde et qui n’est tout simplement pas du tout réputé pour ses engagements éthiques ou environnementaux….rachète Logocos en 2018.

Au-delà de l’incompréhension générale dans le secteur et au-delà, de nombreuses questions vont désormais se poser :

Quelle influence un groupe comme l’Oréal va-t-il avoir sur les marques du groupes Logocos? Quel impact ce remaniement aura-t-il sur le secteur, les labels ?

Et au final : Quelles sont les motivations réelles de L’Oréal ?
Freiner le développement des marques à valeurs fortes, car trop concurrentielles ?
Ou réellement basculer l’ensemble des marques de l’Oréal dans le domaine des cosmétiques naturels et bio, devenir aussi «éthique et eco-friendly» que le secteur ? (permettez-moi quelques doutes…..)

Affaire à suivre….

Au-delà de la question purement professionnelle mes liens personnels, mon attachement historique, à la marque Logona rendent ce basculement particulièrement pénible :
Quand j’étais adolescente, je vivais en Allemagne et les produits de Logona ont été en quelque sorte «ma porte d’entrée» vers le monde des cosmétiques bio.
Après un bref détour chez The Body Shop, (et son attrait du «non testé sur les animaux», mais avec des produits aux formulations contestables), mes premiers pas dans le rayon des cosmétiques du magasin bio de mon quartier m’ont orienté vers des produits Logona.

En terme de formulation ces crèmes n’étaient pas aussi abouties qu’aujourd’hui, mais elles sentaient bon la rose et convenaient à mes valeurs de protection de l’environnement et de respect des animaux.

Et suite à une expérience professionnelle formatrice dans les cosmétiques bio en France, j’ai par la suite été amenée à reprendre le site «La Vérité Sur les Cosmétiques», initialement crée par la journaliste allemande Rita Stiens en 2009, plus d’informations sur la transition ici :

https://laveritesurlescosmetiques.com/a-propos.php

 

A la question « on fait quoi maintenant ?» je n’ai pas réellement de réponse, je suivrai les évolutions au fur et à mesure…
Le site « La Vérité sur les Cosmétiques » continuera dans sa lancée initiale : articles de fond, test produits, analyses critiques du secteur.
Avec toujours comme ancrage la recherche INCI, le moteur de recherche gratuit des composants, projet innovant depuis 2009. (Souvent copié, mais jamais égalé. Merci Rita.)

PS: les bannières sur le site « La Vérité Sur les Cosmétiques » proviennent d’un contrat en cours avec le distributeur actuel de Logona & SANTE, Bleu Vert, qui a toujours été d’un précieux soutien pour le site et qui ne peut pas être tenu responsable de la situation actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mentions légales / politique de confidentialité | © emma.satti 2011-2018